Bienvenue sur le site d'ANUMA !

Notre association a pour but le partage et l’amélioration de connaissances naturalistes entre étudiants, chercheurs et toutes personnes ayant un intérêt pour la nature au sein de la communauté universitaire de Marseille.

Compte-rendu : Comptage d’outardes canepetières et de gangas cata hivernants (26/01/2020)

Compte-rendu : Comptage d’outardes canepetières et de gangas cata hivernants (26/01/2020)

Contexte du comptage

Il s’agit d’un comptage national organisé tous les 4 ans par le CEN PACA dans le cadre du plan national d’action en faveur de l’outarde canepetière.

Ce comptage national, s’effectue en hiver et permet de déterminer le nombre de mâles chanteurs. Les populations du pourtour méditerranéen français étant sédentaires, un comptage des populations hivernantes d’outardes est effectué par la région PACA. Le comptage est réalisé par des équipes constituées de bénévoles débutants et professionnels. 

Une image contenant texte, carte

Description générée automatiquement

Lieu de rendez-vous : nos 17 adhérents (4 L3 SVT-Bio-éco  et 13 Masters BEE) se sont donné rendez-vous sur le parking de l’Ecomusée de la Crau à Saint Martin de Crau. Chacun, équipés de chaussures de marche, de vêtements de pluie et de jumelles a rejoint le groupe qui lui était attribué pour le comptage.

Le comptage

27 secteurs ont été choisis, ce qui a permis aux 220 bénévoles de couvrir une grande partie de la Crau. Pour chaque secteur un « chef d’équipe » est nommé.

Protocole

Une fois arrivé sur le site à prospecter les terrains sont quadrillés en laissant un espace d’environ 100 à 150 m entre chaque observateur.

Lors d’une observation, différentes indications sont à notées sur la feuille de comptage :

  • Cartographie de l’endroit ; 
  • Heure de l’observation ;
  • Endroit d’où les oiseaux se sont envolés ;
  • Où ils se posent ; 
  • La direction de vol lorsque cela est possible. 
Une image contenant capture d’écran

Description générée automatiquement

Toutes les informations sont inscrites sur des fiches de terrain (voir ci-dessus) et serviront au CEN PACA. 

 Une fois le site prospecté, retour à l’écomusée où un petit apéritif nous attendait. 

Malgré des conditions climatiques désastreuses, de nombreuses espèces ont pu être observées. Le bilan de la sortie est très positif. La mixité des différents groupes nous a permis de rencontrer et d’échanger avec des professionnels de la biodiversité et de la conservation.

Nous aurons un retour plus détaillé du CEN PACA d’ici quelques semaines. En attendant voici  quelques photos (non prises lors de la sortie car les conditions météorologiques ne le permettaient pas) d’espèces observées. 

Une image contenant terrain, animal, oiseau, extérieur

Description générée automatiquement
https://www.oiseaux.net/oiseaux/ganga.cata.ht

Le ganga cata, Pterocles alchata, localisé uniquement en Crau, c’est un oiseau discret et difficile à observer. Son plumage coloré a pour rôle de le camoufler dans son milieu minéral naturel (champs à végétation rase, paysages dégagés, zones semi-désertiques, endroits pierreux). Cette espèce est en danger critique sur la liste rouge de l’IUCN. La disparition et la dégradation de ses habitats steppiques sont les causes principales du fort déclin de la population sur le continent.


Une image contenant animal, extérieur, herbe, oiseau

Description générée automatiquement
https://www.oiseaux.net/oiseaux/outarde.canepetiere.htm

L’outarde canepetière, Tetrax tetrax, est une espèce de taille moyenne, extrêmement méfiante et difficile à observer. L’habitat de prédilection de l’outarde demeure la steppe semi-aride : pâtures, cultures de céréales et d’autres herbacées. Son régime alimentaire repose sur les végétaux notamment les Brassicaceae et les Fabaceae ainsi que les invertébrés (Orthoptères). Cette espèce  fait aussi partie de la liste rouge de l’IUCN, elle est vulnérable à l’échelle nationale. En effet, en France une régression de plus de 80 % a eu lieu en seulement 20 ans. Les menaces les plus importantes sont l’irrigation des terres arables, la réduction des mosaïques culturales ainsi que l’utilisation des pesticides.

Ce comptage nous a aussi permis d’apercevoir d’autres espèces caractéristiques de la Crau telles que : vanneau huppé, œdicnèmes criard, pie grièche, alouette calandre, pitpit farlouse …

anuma

Les commentaires sont fermés.